Hommage à Mgr Paul Kouassivi VIEIRA

8
735

🎀COMMENT NE PAS LAISSER COULER LES LARMES !🎀

💫La vie nous surprend quand la mort nous prend. Et pourtant vivre c’est s’apprêter pour être pris par celle qui nous définit ontologiquement : la mort.


❄Lorsqu’elle vient, on devient affligé jusqu’au fond de l’âme. Touché de compassion envers celui qui s’éteint, on se trouve atteint de douleurs et d’amertume.


💧Comment ne pas laisser couler les larmes à la nouvelle du retour au Père de cet homme exceptionnellement admirable !


😢Comment ne pas laisser couler les larmes pour ce vaillant missionnaire que le Seigneur, de toute sa mansuétude a daigné donner à son Eglise et qui peu à peu commence par disparaître de nos yeux !


💧Comment ne pas laisser couler les larmes lorsque la vie nous impose une séparation assez douloureuse avec cet homme digne d’une excellente renommée !


😢Comment ne pas laisser couler les larmes en se retrouvant en ce lieu précis où on le voyait mais désormais immobile, silencieux, recouvert de bois et devenu invisible à la vision charnelle !


💫Comment ne pas laisser couler les larmes devant le silence et le grand recueillement qui règnent autour de celui qui à ce même endroit égayait tout le monde et maintenait le peuple de Dieu en haleine!


😭Comment ne pas laisser couler les larmes en se rendant à l’évidence que cet auguste nom et plein de majesté commencera par disparaitre bientôt de nos lèvres !


💧Comment ne pas laisser couler d’abondantes larmes en transportant avec ferveur le sarcophage de celui qu’on a toujours admiré, pour son dernier passage dans ce lieu qui lui est si familier !


❄Oui, ne nous leurrons pas. C’est une réalité et non un rêve. Monseigneur Paul Kouassivi Ibrahim VIEIRA s’en est vraiment allé.

💧Nous versons les larmes en souvenir de cet homme rempli de nobles sentiments et animé d’un mâle esprit.


🎑Oui Cher Père Evêque, en ce jour où ton corps est confié à la terre nous laissons tomber les larmes pour toi !


💫Mais tu quittes la vie laissant à tous un exemple de noble courage et un mémorial de vertu.

Baltazard MONTCHO, séminariste philo II

8 Commentaires

  1. Touchant, ce beau texte.
    Alors que nos yeux sont baignés de larmes, notre coeur saigne de douleurs et tout notre être tiraillé par cette rude séparation.
    Cher Père vous partez ! Mais nous avons la ferme conviction que votre amour pour ceux que vous avez aimés sur terre ne fera qu’augmenter maintenant que vous êtes de l’autre côté d’où vous pouvez nous voir et nous aimer davantage.
    Du haut du ciel, intercédez pour nous.

  2. Merci beaucoup Abbé pour ce beau témoignage à l’endroit de ce prélat qui nous a précédé dans la vita in aeternum.
    À présent que nous sommes attristés par cette douloureuse séparation,nous remettons entre les mains du maître,le repos éternel de notre Père.
    Qu’il vive parmi les Saints du ciel et intercède pour nous.
    Amen

  3. La mort est un passage qui n’épargne personne. Et le départ de cet éminent devrait être un exemple emblématique pour nous qui sommes vivants, d’être toujours prêts et sans crainte. Moi je ne coule aucune larme, car je crois que notre cher père est parvenu au bonheur qui ne finira jamais, je crois qu’il contemple le visage rayonnant de Celui pour qui il a donné sa vie. Regardez avec moi combien il est beau devant Dieu au milieu des anges! Voyez pierre qui l’embrasse ! Frères, ne souillez pas ses vêtements de noces. Oh cher père, prie pour nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here