Hommage à Mgr Paul Kouassivi VIEIRA

8
1773

🎀COMMENT NE PAS LAISSER COULER LES LARMES !🎀

💫La vie nous surprend quand la mort nous prend. Et pourtant vivre c’est s’apprêter pour être pris par celle qui nous définit ontologiquement : la mort.


❄Lorsqu’elle vient, on devient affligé jusqu’au fond de l’âme. Touché de compassion envers celui qui s’éteint, on se trouve atteint de douleurs et d’amertume.


💧Comment ne pas laisser couler les larmes à la nouvelle du retour au Père de cet homme exceptionnellement admirable !


😢Comment ne pas laisser couler les larmes pour ce vaillant missionnaire que le Seigneur, de toute sa mansuétude a daigné donner à son Eglise et qui peu à peu commence par disparaître de nos yeux !


💧Comment ne pas laisser couler les larmes lorsque la vie nous impose une séparation assez douloureuse avec cet homme digne d’une excellente renommée !


😢Comment ne pas laisser couler les larmes en se retrouvant en ce lieu précis où on le voyait mais désormais immobile, silencieux, recouvert de bois et devenu invisible à la vision charnelle !


💫Comment ne pas laisser couler les larmes devant le silence et le grand recueillement qui règnent autour de celui qui à ce même endroit égayait tout le monde et maintenait le peuple de Dieu en haleine!


😭Comment ne pas laisser couler les larmes en se rendant à l’évidence que cet auguste nom et plein de majesté commencera par disparaitre bientôt de nos lèvres !


💧Comment ne pas laisser couler d’abondantes larmes en transportant avec ferveur le sarcophage de celui qu’on a toujours admiré, pour son dernier passage dans ce lieu qui lui est si familier !


❄Oui, ne nous leurrons pas. C’est une réalité et non un rêve. Monseigneur Paul Kouassivi Ibrahim VIEIRA s’en est vraiment allé.

💧Nous versons les larmes en souvenir de cet homme rempli de nobles sentiments et animé d’un mâle esprit.


🎑Oui Cher Père Evêque, en ce jour où ton corps est confié à la terre nous laissons tomber les larmes pour toi !


💫Mais tu quittes la vie laissant à tous un exemple de noble courage et un mémorial de vertu.

Baltazard MONTCHO, séminariste philo II

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here