Présentation de la semaine

0
138

Présentation de la semaine

 

Dieu monte parmi l’acclamation

Le Seigneur aux éclats du cor

Sonnez pour Dieu avec Ovation

Sonnez pour le Roi encore et encore !

Révérends Pères, Révérendes Sœurs

Et vous chers Frères, qu’avec vous, soit la paix.

Ces louanges vespérales religieusement chantées introduisent la 7ème semaine de Pâques de l’année liturgique C.  Demain déjà 7ème dimanche, c’est ainsi que le flux des jours mène inexorablement le temps pascal vers sa fin.  Aussi, l’attente nous dure-t-elle depuis l’ascension et tous tournés vers les cieux, nous attendons pentecôte, jour de l’Esprit Saint. Ainsi, les lectures de la semaine ont pour vocation de nous préparer conséquemment à l’avènement de cet Esprit.

Mais d’abord, les textes qui sont proposés en ce 7ème dimanche de Pâques non seulement nous rassure de la présence permanente du Christ au cœur de notre pèlerinage terrestre mais aussi conforte notre espérance à la vie éternelle, récompense des justes. « Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi et qu’il contemple ma gloire. » Ce point focal de la prière de Jésus, nous le voyons s’accomplir déjà à travers le martyr d’Etienne rapporté par saint Luc dans la première lecture. Etienne en fait, rempli du saint Esprit, il fixait le ciel du regard et vit la gloire de Dieu, et Jésus debout à la droite de Dieu. Il se dégage donc que Jésus est notre seul et vrai médiateur, capable de nous faire entrer dans la gloire du Père. Il est, comme le témoigne saint Jean dans la deuxième lecture l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin

Les premières lectures des autres jours de la semaine, tirées toutes des actes des Apôtres nous retracent les fins de la mission de Saint Paul à Ephèse, son arrestation à Jérusalem, sa comparution et son transfert à Rome où il n’a cessé de proclamer Jésus au milieu des vicissitudes. Il annonce d’ailleurs lui-même que partout où il passe, l’Esprit témoigne qu’il ne manquera pas de souffrir les chaines et les coups pour le Christ. Et pourtant à l’instar de sa vie, le psaume 67 réparti sur les trois premiers jours de la semaine exhorte par son antienne à la louange incessante : « Royaume de la terre, chantez pour Dieu ! ».

Cette action de grâce dans les vicissitudes et tribulations, est également ce à quoi invitent les textes de l’Evangile selon Saint Jean : « je suis vainqueur du monde » nous rassure Jésus. En lecture continue donc le long de la semaine, les textes johanniques peuvent être médités sous l’angle de l’amour bien qu’ils nous présentent deux tableaux distincts. En effet, du lundi au jeudi, nous serons nourris à la méditation de la prière sacerdotale de Jésus. Ce dernier y demande notamment au Père : « fais qu’ils soient un en nous, eux aussi pour que le monde croie que tu m’as envoyé. Et moi je leur ai donné la gloire que tu m’as donné, pour qu’ils soient un comme nous sommes Un ». Le vendredi et le samedi par ailleurs, l’Evangile aborde l’apparition de Jésus sur les bords du lac de Tibériade où il fait de Pierre le pasteur de ses agneaux sur base d’amour.

Que par l’intercession de la Vierge Marie et des saints dont nous ferons mémoire cette semaine durant affermisse notre courage à la suite du Christ, persévérant avec lui par la force de l’Esprit Saint sur nos chemins d’espérance.

Le seigneur vit, plus de larmes, plus de crainte, plus de peur

Ni la mort ni le sépulcre, de lui n’ont été vainqueur

Par Adam nous vient la mort, la vie, Jésus nous l’a donnée.

Jésus vit la nouvelle par le monde s’en ira.

Sainte Semaine à tous et à chacun !



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here