Présentation de la 10ème semaine du temps ordinaire de l’année liturgique C

0
122

A l’instar des Cénacles de prières formés de par le monde entier en cette veille de la solennité de la pentecôte, nous venons par ces louanges vespérales harmonieusement chantées, de faire monter nos supplications vers le Père afin qu’il répande à profusion, sur l’immensité du monde et sur chacune de nos personnes, sa lumière bienheureuse, son Esprit aux sept dons. Qu’il nous renouvelle et nous aide à aborder avec joie, force et plein d’espérance le temps ordinaire dont nous arborerons la dixième (10ème) semaine déjà lundi prochain.

Mais avant, nous célébrerons demain la descente de l’Esprit Saint sur les apôtres. Ainsi, les textes que nous écouterons à l’occasion s’harmonisent pour nous montrer comment le Seigneur à travers le mystère de la Pentecôte sanctifie son Eglise chez tous les peuples et dans toutes les nations. En effet, dans l’évangile, Jésus pendant sa vie terrestre a promis à ses apôtres qu’il leur enverra le paraclet, le défenseur qui sera toujours avec eux. Cet Esprit que le père donne au nom du Fils n’est pas un Esprit de peur ni d’esclavage, mais un Esprit qui donne naissance à nos corps mortels nous rappelle Saint Paul dans la deuxième lecture. Dans la première lecture, nous aurons le récit de la descente vivante de l’Esprit Saint sur les Apôtres.

 Au cours de la semaine, nous puiserons par ailleurs notre nourriture spirituelle, en ce qui concerne les premières lectures respectivement dans la source paulinienne, notamment dans sa deuxième lettre aux Corinthiens et dans le livre des Actes des Apôtres. Quant aux Evangiles, ils seront tous extraits de la plume de Saint Matthieu. Ces péricopes, riches en enseignement, développent des thèmes de grandes facture tels que : la souffrance, la gloire, le service, l’amour, la docilité et la franchise.

Déjà le lundi, aux fidèles de Corinthe, saint Paul rapporte les souffrances qu’il a éprouvées. Mais en réalité, à travers ce discours, l’apôtre des Gentils loin de s’adonner à la récitation d’une litanie de jérémiades, exprime sa joie ultime de participer aux souffrances du Christ et par là même, rend grâce avec la grande éloquence qu’on lui connait, au Père qui l’a fortifié en ces termes : « Béni soit Dieu le Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père plein de tendresse, le Dieu de qui vient tout réconfort » (2Co1,3). Telle doit être, bien-aimés du Seigneur, la confession d’un apôtre dans l’épreuve. Car, comme le souligne si bien le récit des béatitudes dans l’Evangile « Heureux ceux qui souffrent… ». Le jour suivant, jour où nous ferons mémoire de saint Barnabé, apôtre, il nous sera rapporté dans la première lecture zèle apostolique de ce dernier ainsi que sa docilité. Dans l’Evangile, Jésus enverra les douze en mission tout en prenant le soin de leur communiquer les orientations et recommandations afférentes. Le mercredi, il nous sera enseigné que la gloire des ministres de la Nouvelle Alliance se trouve dans la capacité de pouvoir justifier les pécheurs en leur donnant l’Esprit qui vivifie. L’Evangile nous apprendra pour sa part que la fidélité à Dieu, ne se résume pas en l’accomplissement servile de telle ou telle autre prescription contenue dans la loi de Moïse mais elle réside plutôt dans la docile à l’Esprit de Dieu. Les jeudis, vendredis et samedis, l’apôtre Paul témoignera de sa foi en Jésus ressuscité et de son espérance en la résurrection. Car, le Christ est mort pour nous afin de nous réconcilier avec Dieu. A ceux qui répondent à son amour en voulant vivre pour lui, il accorde le renouveau de l’être. Les Evangiles quant à eux nous inviteront au respect de la vie humaine, à l’effort permanent pour l’instauration d’un climat fraternel basé sur la franchise, le service et l’épanouissement de tous. Car, le disciple du Christ doit fuir toute duplicité et toute sorte d’iniquité.

Daigne les saints Barnabé, apôtre, et Antoine de Padoue, que nous commémorerons au cours de la semaine intercéder pour tous et que la fête de Pentecôte nous soit gracieuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here