Synthèse de la cinquième communication. L’Humanité à la croisée de l’évolution technique : l’homme technique au prix de l’humain ?

0
655
KODAK Digital Still Camera

La cinquième communication, donnée par le Père Grégoire-Sylvestre GAINSI avait pour but de nous replonger dans le monde technologique avec ses atouts et ses inconvénients pour l’humain. La question fondamentale qui traversera tout le développement de son exposé se résume ainsi : Que faire pour empêcher l’inhumanisation à l’époque technologique ? Pour répondre convenablement à cette problématique, il a développé sa présentation en cinq points.

Au cours du développement de son argumentation, le Père GAINSI a révélé que les inquiétudes que suscitent les montées technologiques ne datent pas de notre temps. De fait, la technique fait partie de l’essence humaine. Mais de la technique comme facteur d’humanisation, on en est venu progressivement à la technique comme chemin d’inhumanisation. L’homme s’est laissé vassaliser et sa liberté s’est trouvée désormais embrigadée dans l’univers technologique. Avec Anders Günther, il a souligné la montée galopante de l’obsolescence de l’homme. L’homme est dépassé, périmé et ses machines se révèlent de plus en plus performantes et plus fiables. Pour tempérer l’ivresse technologique et promouvoir un retour à l’humain, il s’avère indispensable de réconcilier technique et homme par l’éthique. Car, « la technique en soi n’est pas mauvaise pourvu que l’homme puisse en rester le Maitre ».

En définitive, la solution que propose le Docteur Grégoire-Sylvestre GAINSI en face des dérives technologiques actuelles est l’urgence d’une technique de responsabilité pour soumettre la technique au pouvoir de l’homme authentiquement humain. Apprendre à réfléchir et à raisonner dans la liberté, voilà la technique ultime qui permettra à l’homme de tenir bon dans son humanité.

Sur l’auteur.

Le Père Grégoire-Sylvestre Mamert Mahûlé GAINSI est prêtre du diocèse de Djougou, Docteur canonique en philosophie à l’Institut Catholique de Paris et Docteur d’Etat en Philosophie à l’Université de Poitiers en France. Il est Maitre en théologie option Missiologie et diplômé en Droit Canonique sacramentaire à l’Institut Catholique de Paris. Il est aussi, ancien Proviseur puis directeur du Collège Catholique Saint Jean-Paul II de Djougou au Bénin, il est actuellement professeur de Philosophie et formateur au Grand Séminaire Philosophat Saint Paul de Djimè.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here