Cérémonie d’ouverture : Prière + Mot d’accueil et ouverture du colloque par le Recteur du Philosophat

0
451

 Le mot d’accueil et d’ouverture fut prononcé par le Père Albert OGOUGBE, recteur du grand séminaire Saint Paul de Djimè, après la prière d’ouverture. Son allocution commença par des salutations adressées aux autorités et à toute l’assemblée. Précisant l’insertion de ce colloque dans le cadre du jubilé d’orchidée de ce philosophat, le père évoqua l’intérêt et la portée de ce colloque, qui vise la réhumanisation de l’être humain. Trois exemples lui servirent à cet effet d’illustrations pour nous instruire sur l’importance du terme. Le premier fut celui d’un instituteur qui brûla froidement ses enfants à Bohicon. Le deuxième : une servante qui empoisonne les rivaux de ceux qui la lui demandent. Le troisième exemple portait sur le drame survenu au CEG NYIDJAZOU, il s’agit du meurtre d’un jeune homme, sèchement abattu. Le recteur continua par d’autres exemples du déni de l’humain à travers le catalogue des six millions d’hommes, enfants et femmes assassinés lors de la guerre mondiale. Ces quelques drames confortent notre interrogation sur l’homme et les raisons de son mépris par lui-même. Quelles sont donc les raisons justificatives de l’érosion des valeurs humaines que l’anomie et le matériel immanent s’acharnent à détruire en nous et par nous ? La cybercriminalité, la ruse, la rage et bien d’autres cruautés asservissant et avilissant l’être humain, nous amènent à découvrir la question de l’humain aujourd’hui. La question de l’humain est à découvrir et à promouvoir. C’est une question qui embrasse tous les domaines réflexives et scientifiques. Comment donc recouvrer le sens de l’humain édulcoré par bon nombre d’idéologies meurtrières ?

Le secrétariat du colloque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here