Présentation des textes de la troisième semaine de Pâques

0
5949

Frères et sœurs, réunis dans la paix et la joie du Christ ressuscité, les textes de ce troisième dimanche de Pâques, nous invitent d’une part à l’audace pour le témoignage au nom du Christ ressuscité et d’autre part à la persévérance dans les épreuves qui ne manqueront pas.

Déjà dans la première lecture, extraite du livre des Actes des Apôtres nous verrons les Apôtres persécutés dans leur annonce de la Bonne Nouvelle. Mais ils tiennent bon car : « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes ». D’ailleurs, comment peuvent-ils s’empêcher d’annoncer leur Seigneur ressuscité qui règne dans la gloire désormais ?

La vision de Saint Jean qui nous est racontée dans le livre de l’Apocalypse que nous écouterons dans la deuxième lecture, le confirme quand il révèle que : le Christ, l’Agneau immolé siège sur le trône et qu’à lui sont « honneur, gloire et domination » pour tous les siècles.

Saint Jean, dans l’évangile, rapporte le récit de la troisième manifestation du Christ à ses disciples sur les bords du lac de Tibériade. C’est là, entre autres que la mission de Saint Pierre se définit de la plus brillante manière : suivre le Christ et paitre son troupeau.

Dans l’allégresse et la joie, nous célébrons notre Dieu qui a fait éclater sa gloire. Dieu a ressuscité Jésus, victoire sur la mort. Chantons ensemble Alléluia.

Nous suivons les pas du ressuscité de Pâques cette semaine à travers la Liturgie de la Parole avec les premières lectures tirées du livre des Actes des Apôtres et la version de l’Evangile de Jésus-Christ selon Saint Jean. En effet dans le récit suivi des Actes des Apôtres, nous trouverons la figure d’Etienne dont la sagesse et la science tenaient en admiration le peuple. Il enseignait un Christ crucifié, mort et ressuscité par Dieu. Cela suscita la jalousie au cœur des scribes et des docteurs de la loi qui firent de fausses accusations pour le mettre à mort. C’est ainsi que Etienne fut martyrisé. Puis, une vive persécution éclata contre l’Eglise de Jérusalem. L’instigateur de cette persécution est Saul de Tarse à qui le Seigneur se révélera et qui deviendra un missionnaire zélé annonçant la Bonne Nouvelle du Salut. Beaucoup de conversions et de miracles se produisirent également au nom du Seigneur Jésus particulièrement par la prédication des apôtres Pierre et Philippe.

Dans les évangiles, Jésus se présente comme le pain de vie, le pain vivant descendu du ciel, vraie nourriture et vraie boisson. « Moi je suis le pain de la vie, celui qui vient à moi n’aura jamais faim, celui qui croit en moi n’aura jamais soif », déclare Jésus. Il nous invite surtout à travailler pour la nourriture qui demeure jusqu’à la vie éternelle et à nous faire également nourriture et boisson pour les autres. Il est celui qui a les Paroles de la vie éternelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here