Présentation du Seigneur : Origine et sens de cette fête

0
1900

😇 Origine de la fête

🌺 Quarante jour après la naissance du Seigneur, l’église fête la présentation de ce dernier au temple. En effet, cette fête est d’origine orientale comme l’Épiphanie. Elle était fêté le 14 février, quarante jour après la naissance du Seigneur qui se fêtait en Orient en la fête de l’Épiphanie. Les orientaux fêtaient donc la rencontre du messie et de Siméon. Cette cérémonie est décrite dans le journal de voyage d’Éthérie, pèlerin des lieux saints au IVè siècle. Vers 534, l’empereur Justinien tranfère la fête au 02 février, soit quarante jour après le 25 Décembre, jour de Noël. Il est très difficile cependant de définir avec exactitude le début de cette commémoration dans l’église latine. On peut toutefois, avec un peu de scepticisme pourtant, indiquer le VIIè siècle comme probable début de cette commémoration.

        🌹 Objet de la fête

Cette fête est la mémoire de trois événements majeurs :
🧮 Purification de Marie
En effet, avec la loi de Moïse, à cause du flux de sang après un accouchement, la femme reste dans un état d’impureté durant quarante jours durant lesquels elle ne peut s’approcher ni du temple ni des objets sacrés. Ainsi, pour sa purification, elle doit offrir deux tourterelles ou deux pigeons pour les moins aisés comme Marie.

🍀 La présentation de Jésus
Aussi, dans la loi de Moïse, tout premier-né mâle doit-il être racheté en référence aux premiers-nés égyptiens morts de la main du Seigneur. Ce dernier était racheté à 5 sicles d’argent, signe que toute vie appartient au Seigneur.

🌿La fête de ma lumière
Le vieux Siméon chante le nunc dimmitis et appelle Jésus, lumière. C’est par ailleurs ce qui donne à la fête son nom de fête de lumière. Tout homme par le fait  est appelé à vivre de la lumière.

🌺 Message de la fête
Par cette fête, il faut célébrer l’humilité de la vierge Marie, le don de la vie et l’émerveillement pour ce que le Seigneur fait dans nos vies à l’instar de Siméon !

🙏🏽 Que le Seigneur nous y aide. 

       Carlos ALLOSSOU, séminariste philo II

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here